Concerts à la Ferme à la Carmoye

Concerts à la Ferme : Festival itinérant en région Hauts-de-France

Les grandes pages de la musique de chambre

(Mozart, Fauré, Ravel, Mel Bonis, Massenet, Poulenc, Satie…), avec Romy Bischoff (flûte) et François Garraud (clarinette) de l’Orchestre de Picardie et l’Ensemble Contraste

FERME DE LA CARMOYE

BERTRAND & ISABELLE CHAUFFIER, CANNECTANCOURT (60)

Qui suis-je ?

Agriculteur en grandes cultures, en agriculture raisonnée, je cultive principalement du blé, du colza, des betteraves sucrières, de l’orge et du maïs.

Mon exploitation en quelques mots…

Installé en 1996, dans un premier temps en association avec ma mère, puis depuis 2003, seul. Mes parents se sont installés sur cette exploitation en 1960. J’y ai toujours vécu, et y suis très attaché. J’ai fait des études agricoles et avant de reprendre, j’ai travaillé dans plusieurs fermes du département en tant que chef de culture pendant une dizaine d’années.

J’aime conduire les cultures du semis à la récolte. Voir la nature changer au fils des saisons. Trouver des solutions pour essayer de faire avec toutes les contraintes : climatiques, environnementales, législatives, réglementaires… Je suis motivé par le souhait d’améliorer cette ferme transmise par mes parents.

À quoi ressemble une journée au cœur de votre exploitation ?

Je n’ai pas vraiment de journée type. Je dois chaque jour observer l’état de mes cultures pour intervenir, si besoin. Préparer les terres, semer, mettre de l’engrais, des produits phytosanitaires, si besoin, récolter. Je dois aussi entretenir le matériel, les bâtiments, les chemins… mais aussi, gérer l’administratif. Chaque journée est différente et c’est cela qui est plaisant.

Aujourd’hui, mon plus grand défi, est de transmettre une exploitation agricole viable. Les conditions sont difficiles : les changements du climat, les cours des denrées fluctuants et, en ce moment, à la baisse, les contraintes réglementaires. À l’avenir, il faut que les agriculteurs puissent vivre de leur métier.

Pourquoi accueillir le festival Concerts à la Ferme ?

Ma femme et moi, aimons accueillir. C’est une nouvelle expérience qui nous plait. Faire jouer un orchestre de chambre dans une ferme, ce n’est pas très courant. J’espère que cela plaira aux gens et que ça permettra de belles rencontres et d’échanger sur nos métiers (musiciens, agriculteurs). J’écoute de la musique tous les jours et souvent dans mon tracteur ! Tous les styles, mais plutôt celle des années 80/90. J’ai aussi la chance d’assister à des concerts de musique classique à Paris et, j’apprécie beaucoup de voir les musiciens et d’écouter la musique en direct. Mais j’avoue être assez novice.

J’aimerais que ce moment, un peu hors du temps, soit un moment de plaisir, de paix et d’échange. Que mes collègues présents et moi puissions expliquer notre métier. Montrer que nous aimons la nature qui est notre cadre de vie, que nous en prenons soin.

La Carmoye, Cannectancourt, France

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×